21 février 2009

Delhi quand tu nous tiens

Je retrouve ma nouvelle compagne de voyage, ma mère, à l'aéroport de Delhi. C'est en taxi que nous tentons de trouver un hôtel pour la nuit. Il est tard et la plupart on déjà fermé. Le taxi ne peut pas se déplacer où il veut car nombre de ruelles disposent de barrière à l'entrée pour la nuit. On décide donc de prendre un tuk tuk afin de pouvoir passer ces petites ruelles. Ils affichent tous "complet" ou "fermé". Le tuk tuk nous ballade d'hôtels en hôtels et finit par nous emmener dans une agence de voyage ouverte 24h/24. Nous sommes clairement conscientes que nous nous faisons mener en bateau depuis le début mais nous sommes fatiguées et 2 femmes à Delhi en pleine nuit ce n'est pas très rassurant. Nous capitulons donc et nous nous offrons le luxe de nous payer une chambre à 50 EUR !

Après une bonne nuit de sommeil, et oui il fallait bien rentabiliser le coût de la chambre, nous nous mettons à la recherche d'un office du tourisme. Nous parcourons Delhi en long en large pendant des heures et entrons dans une dizaine de "OFFICIAL TOURIST INFORMATION CENTER OFFICE". Les billets de trains doivent être réservés longtemps à l'avance pour le Rajastan qui est une destination très prisée des touristes, bref il faut être organisé ou avoir tout son temps pour pouvoir se permettre d'utiliser les transports en commun. Ma mère n'est là que pour deux semaines, nous décidons donc de capituler à nouveau et on réserve via une agence de voyage un taxi afin de sortir de cette ville qui n'a rien d'attrayant.

Posté par loy_sensei à 12:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Delhi quand tu nous tiens

Nouveau commentaire